Willy Luis

-A +A

Il pilote le département du Lot

Directeur général des services au Conseil Général du Lot, Willy Luis dirige une administration de 1400 personnes, dotée de compétences à la fois larges et variées : de l’action sociale à la gestion des collèges, en passant par la construction et l’entretien des routes départementales… Il gère un budget annuel de l’ordre de 240 M€. Des responsabilités peu communes en France pour un cadre âgé de moins de quarante ans...

« Lorsque j’étudiais à Mines Albi, j’étais déjà attiré par le management, l’organisation. L’école était toute nouvelle et j’appréciais qu’on nous demande notre avis, qu’on visite les chantiers, qu’on soit considérés. Mais je me voyais plutôt par la suite, à la tête d’une station de ski, par exemple. Mon parcours  rapide dans la fonction publique doit  aussi un peu au hasard », raconte Willy Luis.

Le service national lui servira d’aiguillage. Diplôme en poche, il fait un « service environnement » de dix mois au Syndicat départemental d’élimination des déchets du Lot, une structure naissante, qui comprend juste trois salariés. Il est le seul à être ingénieur, se passionne pour sa mission, est apprécié. Service effectué, on lui propose assez naturellement le poste de directeur.

Mais très vite l’activité du syndicat s’accroît, car le traitement des déchets, assuré jusqu’alors par les communes, est progressivement transféré au syndicat. La montée en puissance est rapide. Willy Luis construit trois centres de tri, vingt-six déchetteries, trois plate-formes de compostage, un réseau de chauffage urbain au bois… Dix ans après sa prise de fonction, il est à la tête d’une structure de 250 personnes. Et le Lot est devenu une référence nationale pour ses performances en matière de collecte sélective et de recyclage.

C’est alors, pas vraiment par hasard au final, que le jeune homme est recruté à 33 ans comme directeur général des services du département.