Imprimer

L'École des Mines rassemble élèves et personnels pour célébrer Sainte-Barbe

-A +A

Sainte-Barbe, patronne des mineurs de fond et par extension des ingénieurs des mines, est célébrée le 4 décembre. Aujourd'hui, en souvenir des mineurs, la Sainte-Barbe est devenue un moment de convivialité et de partage entre personnels et élèves, célébrée le premier jeudi du mois de décembre.


Sainte-Barbe, Patronne des mineurs

Peinture de Demenico GhirlandaioSa légende parle d'une jeune fille vivant au moyen-âge qui se serait convertie au christianisme contre la volonté de son père. Furieux, il la fait décapiter. C'est alors que  la foudre s'abat sur lui et que le feu le consume intégralement. Voilà pourquoi Sainte-Barbe est la patronne de nombreuses professions devant affronter les dangers liés au feu ou aux explosions, comme les mineurs de fond et par extension les ingénieurs des mines, les sapeur-pompiers, les métallurgistes, les artificiers...

Encore aujourd'hui il trône toujours une Sainte-Barbe à l’entrée des tunnels en construction pour protéger les ouvriers-mineurs des accidents de chantier.

Petit dicton : pour la Sainte Barbe, l'âne se fait la barbe (son poil d'hiver).

En savoir plus sur l'histoire de Sainte-Barbe


Moment privilégié dans l'année, élèves et personnels partagent toutes sortes d'activités

Tous les personnels et les élèves sont invités à proposer à leurs collègues et camarades des activités à partager ensemble en toute convivialité. Ils peuvent ainsi se retrouver autour d'ateliers de modelage, de peinture, participer à un tournoi de volley, de rugby, ou encore cuisiner en groupe... Cette journée particulière qui les rassemble en toute sympathie, leur permet de mieux se connaître et renforce les liens d'appartenance à l'École.

À midi, le déjeuner pris en commun au restaurant de l'École est animé dans la bonne humeur par un karaoké où élèves et personnels rivalisent de vocalises !

Le karaoké, un moment particulièrement apprécié.