Imprimer

Résumé thèse Yang Guang

-A +A

Contribution à l'étude des effets thermiques en emboutissage

Yang GUANG - 13 juin 1997.

Ce travail est destiné à l'étude des phénomènes thermiques en emboutissage et de leur influence sur le procédé.

À l'aide d'un logiciel d'analyse par éléments finis ABAQUS/standard®, nous avons simulé numériquement un cycle d'emboutissage, avec la prise en compte de deux niveaux de couplages: couplage thermo-mécanique et couplage pièce/outillage.

L'analyse numérique reproduit bien l'expérimentation. Pour la géométrie étudiée, la dissipation plastique est la principale source de l'échauffement du système. Le niveau de la contrainte d'écoulement est, parmi les propriétés physiques de la tôle, le facteur prépondérant de l'augmentation de température lors de l'emboutissage. L'augmentation de température dans le procédé étudié (expansion + rétreint) est favorable à la réussite de l'opération ; mais défavorable dans le cas de l'expansion pure. Le contrôle de la température de l'outillage (échauffement de matrice et/ou refroidissement de poinçon) augmente l'emboutissabilité en diminuant la déformation dans la zone critique.

Nous avons réalisé également une mesure continue de l'augmentation de température de l'outillage sur une ligne de production. Les températures d'outillage au début d'une production en série augmentent vite avec le nombre de pièces embouties. Puis elles se stabilisent après une centaine de pièces embouties. Les températures stabilisées sont plus élevées que celles obtenues après un seul cycle. Avec une approche simplifiée, nous avons simulé, par la méthode des éléments finis, cette évolution de la température d'outillage.