Imprimer

Résumé de thèse de Charline Le Nué

-A +A

Étude de la relation microstructure/ténacité d'aciers maraging inoxydables

Thèse soutenue le 24/03/2017

L'acier maraging inoxydable MLX17, développé et élaboré par Aubert & Duval, est une nuance candidate pour des applications dans le domaine de l’aéronautique. Cette nuance possède un fort potentiel en terme de résistance mécanique qui dépasse celle des autres nuances inoxydables. Cependant, cette nuance s’avère sensible à la vitesse de refroidissement après revenu, qui influe directement sur la ténacité et entraine une dispersion des propriétés de ténacité. La recherche des origines scientifiques de la dégradation de la ténacité par une diminution de la vitesse de refroidissement constitue l’objectif majeur de cette thèse.
Un suivi des modifications microstructurales de la nuance, selon différentes conditions de revenu a été réalisé. Une démarche intégrant différentes échelles d'observation (de l’échelle macroscopique jusqu'à l'échelle atomique) s’est imposée au vu de la complexité de la microstructure. Parallèlement, l’étude des propriétés mécaniques en traction et en résistance à la propagation brutale de fissure a été menée afin de s’attacher en permanence à corréler le comportement mécanique à l’évolution microstructurale observée pour les différentes conditions de revenu.
La diminution de la vitesse de refroidissement après revenu engendre un durcissement et une fragilisation de l’alliage. Les analyses microstructurales par dilatométrie et sonde atomique tomographique ont permis de mettre en évidence la formation d’un complément de précipitation de phase durcissante, à l’origine de la dégradation de la ténacité. Pour permettre une meilleure maîtrise du complément de précipitation et le rendre moins fragilisant, une modification des conditions de revenu a été proposée.

Mots clés :    acier maraging inoxydable,ténacité,résistance mécanique,dilatométrie,diffusion de neutrons aux petits angles,sonde atomique tomographique