Imprimer

Résumé de thèse de Jean-Emmanuel Pierré

-A +A

Stéréo Corrélation d’Images Numériques Éléments Finis : application à la validation de modèles de structures composites sous sollicitations complexes

Thèse soutenue le 25/11/2016

Le projet VERTEX, dans lequel s’inscrivent ces travaux, a pour objectif de valider des modèles composites par essais statiques multi-axiaux sur des éprouvettes à l’échelle des détails structuraux. Le positionnement à cette échelle nécessite de développer de nouveaux outils d’instrumentation et de dialogue essais/calculs, qui sont au cœur de cette thèse. Compte-tenu de la complexité de ce type d’essai, nous nous intéressons ici à la Stéréo Corrélation d’Images Numériques (SCIN ) puisqu’elle permet d’accéder à un champ de déplacement 3D à la surface du spécimen. Néanmoins, si l’on s’en tient à des approches classiques, il est difficile de faire une comparaison quantitative entre un champ mesuré et un champ simulé par Éléments Finis (EF ).
Ainsi dans ce travail, un formalisme est développé pour réaliser une mesure par SCIN dans l’espace physique en se basant sur un modèle EF (calibration de modèles non-linéaires de caméra, mesure de forme EF, mesure de champs EF ). Cette méthode donne accès à un champ de déplacement expérimental directement exprimé dans le repère et sur le support EF de la simulation, ce qui simplifie considérablement la validation.
Pour valider un modèle à l’échelle des détails structuraux, la question des conditions aux limites est fondamentale. Cette question est d’autant plus complexe que la mesure cinématique se limite à la surface visible. En plus de cette mesure surfacique, il est envisagé ici d’estimer les conditions aux limites dans l’épaisseur en s’appuyant sur un modèle de type plaque/coque (classique ou volumique) et en y accordant plus ou moins de confiance (approches régularisée ou intégrée dans tout ou partie de l’éprouvette).
La méthodologie est implémentée dans un logiciel académique et est appliquée sur des essais synthétiques. Une instrumentation adaptée au banc VERTEX a également permis l’analyse des essais réalisés dans le projet.