Imprimer

Résumé de thèse de Etienne Copin

-A +A

Fonctionnalisation de barrières thermiques aéronautiques YSZ issues de la voie sol-gel : mesure de température et diagnostic de l’endommagement par fluorescence

Thèse soutenue le 10/12/2015

L’objectif de la thèse est de développer des systèmes de Barrières Thermiques (BT) « capteurs » base zircone yttriée (ZrO2 + 9.8mol% Y2O3, YSZ) déposés par voie sol-gel selon un procédé de trempage-retrait. Ceux-ci sont dédiés à la mesure de la température par des méthodes de thermométrie par fluorescence et au suivi de l’endommagement dans l’épaisseur des revêtements. Les méthodes proposées sont basées sur le suivi de l’évolution, notamment avec la température, des propriétés de photoluminescence de marqueurs fluorescents lanthanides Ln3+, tels que l’europium Eu3+, le dysprosium Dy3+, l’erbium Er3+, le samarium Sm3+ ou encore le thulium Tm3+. Ceux-ci sont directement incorporés dans la structure de la zircone, semi-transparente dans le domaine d’émission visible de ces marqueurs. Un banc de mesure des propriétés de fluorescence (spectres, intensités et temps de vie) a spécifiquement été développé dans ce but. La caractérisation des différents couples YSZ:Ln3+ sous forme de poudres synthétisées par voie sol-gel a permis d’optimiser les compositions de manière à maximiser l’intensité du signal de fluorescence tout en préservant les propriétés microstructurales requises pour une BT. Les dépôts sol-gel réalisés par trempage-retrait permettent la fabrication de prototypes de BT multicouches fonctionnalisées intégrant jusqu’à trois couches fluorescentes de longueurs d’onde d’émission distinctes. De tels systèmes architecturés permettent de sonder optiquement la totalité de l’épaisseur de zircone déposée pour de futures applications visant à évaluer les gradients thermiques siégeant dans le volume des revêtements. Des BT fonctionnalisées contenant des défauts de délamination pré-calibrés à l’interface métal/céramique ont été également utilisées pour comparer l’intérêt d’une méthode de fluorescence accrue par réflectance et d’une méthode de thermographie infrarouge pour le suivi et l’évaluation des processus d’endommagement précurseurs de l’écaillage. Enfin, le potentiel qu’offrent les poudres de zircone YSZ:Ln3+ dopées en tant que marqueurs fluorescents de l’histoire thermique, alternatifs aux peintures thermiques utilisées industriellement, a aussi été analysé.

Mots clés : turboréacteurs, barrières thermiques, fluorescence, mesure de température, contrôle non destructif, sol-gel