Imprimer

Résumé de thèse de Maxime BOULANGHIEN

-A +A

Formulation de composites thermoplastiques à partir de fibres de carbone

 

Maxime BOULANGHIEN - 28/11/14

L’industrie de la fibre de carbone connaît actuellement une forte croissance, passant d’une demande annuelle mondiale de 18 000 tonnes en 2001 à 48 000 tonnes en 2013. Entre l’important gisement de déchets composites à valoriser et les différentes mesures législatives françaises et européennes prises en faveur d’une gestion durable des déchets, le recyclage des composites carbone (PRFC - Polymères Renforcés de Fibres de Carbone) offre d’intéressantes perspectives environnementales et économiques. L’objectif de ce travail de thèse est d’obtenir des composites thermoplastiques à partir de fibres de carbone recyclées. Des fibres de carbone ont ainsi été récupérées du traitement par vapo-thermolyse de composites à matrice époxyde fabriqués par LRI (Liquid Resin Infusion). La vapo-thermolyse est un procédé thermochimique utilisant la vapeur d’eau surchauffée à pression atmosphérique pour la dégradation de la matrice organique des composites et la récupération des fibres de carbone. De prime abord, l’étude des propriétés des fibres montre que le procédé est particulièrement efficace pour dégrader la résine tout en préservant les propriétés mécaniques des fibres récupérées. Deux voies de formulation sont alors proposées. La première concerne l’élaboration de granulés thermoplastiques pour l’injection ; la seconde l’élaboration de mats à orientation aléatoire pour la fabrication de TRE (Thermoplastique Renforcé Emboutissable). L’étude des propriétés mécaniques des composites ainsi élaborés montre des résultats comparables à ceux obtenus pour des matériaux élaborés à partir de fibres vierges. La fibre de carbone recyclée par vapo-thermolyse constitue donc une fibre compétitive en tant que renfort pour des composites thermoplastiques à fibres courtes.

Mots-clés : Recyclage, Matériaux composites, Fibre de carbone recyclée, Thermoplastique,
Vapo-thermolyse, Propriétés mécaniques.