Imprimer

Résumé de thèse de Jérémy VIGNES

-A +A

Modélisation de l'étape de façonnage des tuiles en terre cuite

 

Thèse soutenue le 12/12/2014

Ces travaux de thèse, financés par la société TERREAL (convention CIFRE), ont pour objectif de modéliser l'étape de façonnage des tuiles en terre cuite. La mise en forme des tuiles est à l'origine d'un tiers du rebus. Les attentes industrielles autour de ce sujet sont doubles : comprendre les phénomènes générant les défauts et mettre en place un outil de simulation numérique permettant de prévoir l'influence des paramètres produits / procédés sur l'apparition des défauts. La démarche scientifique s'est orientée autour de trois axes : la modélisation du comportement rhéologique, l'identification du comportement aux interfaces, la détermination d'un critère de fissuration et des mécanismes générant les défauts. Le modèle rhéologique est déterminé par analyse inverse d'essais de compression libre. Des essais complémentaires (cisaillement, flexion,…) ont été réalisés pour étudier plus finement le comportement du matériau. Des mesures de champs de déformation par stéréo corrélation ont permis de valider les modèles numériques de ces essais. Des mesures effectuées avec un tribomètre rectiligne ont permis de déterminer des modèles de frottement aux différentes interfaces du procédé (argile/acier ; argile/caoutchouc ; caoutchouc/résine). Quatre critères de fissuration ont été étudiés. Un critère en cisaillement maximum s'est montré le plus pertinent pour modéliser l'initiation des fissures. Des essais de façonnage sur des géométries partielles de tuiles ont permis de valider les différents modèles de comportement identifiés et de comparer deux technologies d'outillage (rigide et déformable). La simulation numérique 3D a permis de prédire la majorité des défauts liés aux écoulements.