Imprimer

Résumé de thèse de Yannick BALCAEN

-A +A

Étude des mécanismes de déformation du Titane T40 en Formage Incrémental

 

Yannick BALCAEN - 24/09/2013

Le Formage Incrémental (FI) est un procédé émergent de mise en forme de tôles. Par opposition aux procédés classiques mettant généralement en jeu des outillages complexes et des équipements onéreux, celui-ci met en œuvre un poinçon de faible taille par rapport aux dimensions de la pièce, dont le pilotage de la trajectoire permet de générer la forme désirée. Le principal frein au développement de cette technologie réside dans la difficulté d’obtention de géométries précises. L’objectif de cette étude est donc d’apporter une meilleure compréhension du procédé, par une double approche expérimentale originale qui vise à mettre en relation la mise en forme de la pièce par FI avec la réponse microstructurale du matériau, ici un titane pur T40. L’approche mécanique et cinématique du procédé est basée, d’une part sur la mesure des champs cinématiques par corrélation d’images numériques à la surface des pièces, et d’autre part sur la mesure des différentes composantes de l’effort de formage tout au long du processus. Les états globaux de déformations rencontrés sur la pièce formée ainsi que les déformations locales induites par le passage du poinçon ont ainsi été mis en évidence. Par ailleurs, les effets de plusieurs paramètres de formage sur la réponse du matériau en termes de développement des déformations et d’efforts de formage ont étés mis en lumière.
L’analyse microstructurale des tôles formées a été effectuée à l’aide des techniques de microscopie électronique à balayage (MEB) et en transmission (MET), ainsi que la diffraction de rayons X (DRX). La caractérisation des microstructures par diffraction des électrons rétrodiffusés (EBSD) a mis en évidence l’apparition du maclage dans l’accommodation de la déformation générée par le procédé, les systèmes de maclages activés et leur occurrence dépendant de l’orientation de la sollicitation et du niveau de déformation. L’observation des arrangements de dislocations au MET a, quant à elle, permis de révéler une autre signature microstructurale des sollicitations de FI sur le T40.