Imprimer

Résumé thèse Anaïs Farrugia

-A +A

Relations procédé-microstructure-comportement de composites à matrice vitrocéramique mis en oeuvre par voie liquide.

 

Soutenue le 9 décembre 2013

L’objectif du projet COMPTINN (COMPosites Tièdes INNovants) est d’obtenir des matériaux composites pouvant être utilisés sur de longues durées, à des températures comprises entre 150°C et 400°C, pour des applications structurales de l’aéronautique civile. Les travaux de thèse s’inscrivent dans un objectif de développement de matériaux thermostructuraux mis au point par un procédé industrialisable pour la production de pièces en série, respectueux de l’environnement et économiquement viable. Les procédés d’élaboration choisis sont ceux utilisés pour la mise en œuvre des CMO (Composites à Matrice Organique) thermodurcissables en moule fermé et par voie liquide. Les procédés les plus conventionnels ont été sélectionnés : l’injection par transfert de résine (RTM : Resin Transfer Molding) et l’infusion de résine sous vide (LRI : Liquid Resin Infusion). Les constituants des composites sont d’une part une matrice vitrocéramique, issue d’une résine dérivée d’un système géopolymérique, et d’autre part des renforts 2D et 3D en fibres de carbone. La viscosité d’une résine est la propriété principale qui conditionne sa mise en œuvre par les procédés d’élaboration par la voie liquide. La résine utilisée étant une suspension dont la viscosité est relativement élevée, la faisabilité de l’élaboration de composites par RTM ou LRI est a priori délicate. Une attention particulière a donc été portée à la rhéologie de la résine. Les résultats de cette étude ont permis d’optimiser d’importants paramètres procédés. L’étude s’est ensuite dirigée vers l’élaboration et la caractérisation des composites. L’impact du procédé de mise en œuvre sur la microstructure et sur les propriétés thermomécaniques des composites a été évalué. L’influence d’autres paramètres procédés, tels que le taux de dilution de la résine, la direction d’imprégnation du renfort et le différentiel de pression, a été étudiée.