Imprimer

PAUL GIRAULT-MATZ

-A +A

Développeur informatique

Statut étudiant  Promotion 2016

Option :  Génie Industriel Processus et Système d'Informations 

 

Phénomène de génération ? En fin de lycée, Paul Girault-Matz s’inquiète du réchauffement climatique et s’intéresse de près aux énergies non carbonées. Il a choisi Mines Albi en grande partie pour sa formation en énergétique. Mais, quatre ans plus tard, changement de cap radical, c’est un jeune développeur informatique qui s’apprête à être diplômé !

« C’est tout l’intérêt d’une école généraliste, explique le jeune homme. J’ai touché à des disciplines très diverses pendant ma première année et compris que j’étais plus attiré par l’innovation technologique que par le management de projet. Or, sans doctorat, il m’est vite apparu qu’il serait difficile d’obtenir un poste en recherche-développement dans le domaine de l’énergie».

Des applications web à l’utilité immédiate

Son frère, à cette période, lance une start-up informatique. Paul commence à développer de petites applications web, notamment pour faciliter le covoiturage des étudiants de Mines-Albi, apprécie de pouvoir ainsi créer des produits innovants « de ses propres mains », et change finalement d’idée quant à son orientation.

Après un trimestre de stage dans une entreprise britannique en deuxième année, il se donne une année pour renforcer ses compétences dans son nouveau domaine d’activité. Il part se former dans une école partenaire, l’ENSEEIHT, où il apprend de nouveaux langages et s’initie à la configuration des réseaux. Stagiaire dans une grande entreprise de distribution d'électricité, il développe en un semestre une application web permettant de faciliter le suivi de projets de raccordement de la région sud-ouest. « Un travail gratifiant, avec beaucoup d’autonomie et des résultats concrets ».

L’avenir ? Les SSII courtisent les élèves ingénieurs capables de programmer. Paul a été recruté en stage de fin d’études par l’une d’entre elles, réputée pour mener des projets complexes et favoriser la montée en expertise de ses consultants. À plus long terme ? Œuvrer comme développeur dans le domaine énergétique le tenterait bien.