Imprimer

Organisation

-A +A

11 janvier 1993 : le décret de création de l'Ecole est signé. Placée sous la tutelle du ministère chargé de l'industrie, Mines Albi est un établissement public à caractère administratif.

Différentes instances veillent à son bon fonctionnement et à l'élaboration des axes stratégiques en cohérence avec les missions qui lui sont fixées.

Son directeur, nommé par décret, est actuellement Alain Schmitt, Ingénieur général des mines. Il est assisté dans sa tâche par deux directeurs adjoints, le directeur des études et le directeur de la recherche, un Secrétaire Général et le conseil de direction.

L’établissement est administré par un organisme décisionnel, le Conseil d’Administration, composé d’un président et de 24 membres :

  • personnalités de l'environnement scientifique et technologique de l'école, nommées par arrêté pour 3 ans
  • des représentants de l'Etat, membres de droit,
  • des représentants des collectivités territoriales,
  • des représentants du personnel, élus,
  • des représentants des élèves, élus.

L'Ecole dispose de différentes instances consultatives, aux missions distinctes :

  • Comité consultatif de l'enseignement
  • Comité consultatif de la recherche
  • Jurys des études
  • Comité technique
  • Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail
  • Conseil de discipline

Statut

Le décret constitutif de l’École lui confère le statut d’un établissement public national à caractère administratif, placé sous tutelle du ministre chargé de l’industrie, et doté de l’autonomie administrative et financière.

Depuis le 1er mars 2012, l'École nationale supérieure des Mines d'Albi-Carmaux est une école de l’Institut Mines-Télécom qui constitue le premier groupe de grandes Écoles d’ingénieurs et de management de France, acteur de référence de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

L’École est dirigée par un directeur, nommé par décret. Il est assisté par un directeur adjoint-directeur des études, un directeur adjoint-directeur de la recherche et du pôle PRERI et par un secrétaire général nommés par arrêté du ministre chargé de l’industrie.

Alain Schmitt dirige l'École depuis mai 2012.