Imprimer

MARION RAUCH

-A +A

Admise sur Titre en M1

 

De l’université à l’industrie pharmaceutique

Mines Albi accélérateur de carrière                                             

Admise sur titre à Mines Albi après son M1 de biologie option industrie de la santé, Marion Rauch  apprécie tout particulièrement l’aspect concret de l’enseignement dispensé par l’école. « A Mines Albi, on travaille sur des projets réels. On acquiert ainsi rapidement des compétences en management de projet. On apprend aussi à analyser et optimiser les processus de production. Ce sont des domaines clés si l’on veut travailler ensuite dans l’industrie. J’ai dû me remettre aux maths et à la physique pour rattraper le niveau des élèves ingénieurs, le cursus est très dense, mais le jeu en vaut la chandelle», affirme-t-elle, heureuse de pouvoir compléter son cursus universitaire en ouvrant ainsi le spectre de ses connaissances plutôt qu’en se spécialisant précocement.

Sélectionnée sur dossier, entretien de motivation et test d’anglais par l’école d’ingénieur, la jeune sportive (basket) s’est aussi réjouie de pouvoir travailler son anglais de manière intensive.  « A l’université, c’est un point faible. Or l’industrie pharmaceutique est totalement mondialisée. Pouvoir s’exprimer en anglais à l’oral et à l’écrit est indispensable si l’on veut briguer un poste dans une multinationale », dit-elle.

Grâce au réseau d’anciens élèves et à la base de données de stage, Marion a déjà de nombreux contacts pour trouver son stage. Elle a pu affiner aussi son projet professionnel. La jeune fille vise un premier poste en assurance qualité dans un pays anglophone, puis espère s’orienter vers des responsabilités  managériales. Bien loin de la théorie !