Les quatre options

-A +A

En 2e et 3e année, les élèves peuvent choisir parmi 4 options.

Retrouvez le détails du programme de chaque domaine dans la plaquette programme de études


Éco-Activités et Énergie

Les étudiants, soucieux de l’avenir de la planète et conscients de la raréfaction des ressources naturelles, sont nombreux à opter pour ce domaine d’études pour lequel ils sont de plus en plus appréciés des entreprises, du fait que le coût de l’énergie est devenu un sujet sensible et la législation environnementale plus contraignante.

En choisissant ce parcours, ils apprennent à mettre en place des politiques adaptées, à optimiser l’efficacité énergétique et environnementale des installations industrielles, à concevoir et développer de nouveaux procédés et à mener des projets mettant en oeuvre des énergies renouvelables. Ils sont également formés pour pouvoir déployer et gérer des procédés propres : traitement de l’air, de l’eau, des sols et des déchets...

Le + : un projet scientifique et technique transversal en situation réelle, correspondant à une installation industrielle choisie par chaque groupe d’élèves.


Bio-Santé-Ingénierie

Manager des projets complexes, de la conception du procédé, du développement, à la production et à la logistique, est la vocation de l’ingénieur généraliste qui veut déployer son activité dans les secteurs de la santé, de la pharmacie, des bio-industries, de l’agroalimentaire, de la cosmétique, de la biotechnologie...

Ce domaine BSI unique en France lui apporte la connaissance indispensable de ces secteurs, de leur évolution économique et réglementaire. Les méthodes pédagogiques avancées, les intervenants variés et les stages, stimulent la curiosité du futur ingénieur afin qu’il développe demain les produits innovants des bio-industries et les médicaments du futur.

Il acquiert la mixité de compétences nécessaire pour produire efficacement en toute qualité et sécurité, ainsi que pour améliorer continuellement les processus de production, en s’appuyant sur les sciences de l’ingénieur et l’analyse qualitative et quantitative des paramètres opératoires.

 


Ingénierie des Matériaux Avancés et des Structures

Aéronautique, espace, automobile, bâtiment, biens de consommation… Toutes les industries innovantes investissent aujourd’hui dans la recherche de matériaux plus performants. Afin de rendre une structure plus légère, plus robuste ou moins sensible aux effets de son environnement, l’ingénieur matériaux analyse son comportement et développe des concepts de mise en oeuvre et d’utilisation adaptés en s’appuyant sur une double approche expérimentale et numérique.

Le + : bénéficiant de la présence, à proximité d’Albi, des entreprises les plus en pointe en Europe dans les domaines aéronautique et spatial, Mines Albi forme en particulier des ingénieurs capables de choisir et améliorer les matériaux utilisés dans ce secteur, en fonction des enjeux économiques et techniques du futur.


Génie Industriel, Processus et Système d'Information

Dans une économie concurrentielle et globalisée, les entreprises répondent aux attentes de marchés, en termes de coût, qualité et délai. La seule maîtrise technique ne suffit pas. Elles doivent optimiser leurs processus et leur organisation. Le domaine GIPSI aide à développer des compétences dans la réorganisation des processus de conception, logistique, gestion industrielle, gestion de projets, qualité, mais aussi dans la conception, le déploiement et la conduite de systèmes d’information. Il ouvre sur tous les secteurs de l’économie, de l’industrie (automobile, aviation, sant., agroalimentaire...) aux services (SSII, consulting).

 

Le + : en relation avec une PME locale ou un client interne, les étudiants endossent le rôle d’un consultant pour négocier et conduire un projet d’amélioration.