La formation en entreprise

-A +A

Documents utiles

Participer à la formation par apprentissage d'un ingénieur de Mines Albi-v2017

Participer à la formation par apprentissage d'un pharmacien-ingénieur de Mines Albi-v2017


En entreprise…

L'apprenti est soumis à un régime de salarié à plein temps (35 heures hebdomadaires incluant à la fois la formation théorique et la formation pratique, 5 semaines de congés payés) et perçoit un salaire mensuel minimal fixé par le code du travail (plus d'information sur travail-emploi.gouv.fr).

La formation en entreprise (1 000 heures par an) a pour objectif de renforcer les connaissances acquises à l'Ecole et de vérifier que l'apprenti est capable de les mobiliser pour les transformer en compétences professionnelles. Cette formation sera prise en compte dans l'Unité d'Entreprise. Ce sont notamment les aptitudes à résoudre des problèmes d'importance ou de complexité plus ou moins grande et dans des dimensions scientifiques, techniques, managériales et sociétales qui seront prises en compte. 

Dans l'entreprise, l'apprenti doit se voir confier des missions allant progressivement du niveau d'un technicien supérieur à celui d'un ingénieur. Il est sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage choisi par le chef d'entreprise parmi le personnel d'encadrement compétent. Un tuteur pédagogique, enseignant de l'École des Mines d'Albi, est en charge de suivre l'apprenti et de contacter le maître d'apprentissage régulièrement pour s'informer du bon déroulement de la formation en entreprise.

Chaque année, l'apprenti réalise un projet en entreprise. Il permet d’apprécier l’aptitude de l’apprenti à mobiliser les capacités acquises à l'école pour les transformer en compétences dans une situation réelle et différente de celle de l'école afin de résoudre un problème. Pour cela, il faut : 

  • mettre en évidence une problématique et le contexte de l’entreprise
  • effectuer une analyse critique menant à un diagnostic
  • définir les objectifs à atteindre et mettre en place des indicateurs
  • proposer des solutions possibles à la résolution du problème
  • démontrer la faisabilité technico-économique de la solution retenue
  • présenter la mise en œuvre ou sa préparation
  • évaluer les résultats obtenus et faire un bilan critique

Le projet en entreprise est évalué par un mémoire et une soutenance devant un jury composé de représentants de l'entreprise et de l'Ecole.


Chaque apprenti peut être recruté dans une entreprise ayant une activité dans l'un de ces trois secteurs :

  • Industrie Pharmaceutique et Services (SIPHASS). Mines Albi est déjà reconnue dans le secteur de l'industrie pharmaceutique. C'est en effet un secteur qui est client non seulement de l'un des centres de recherche de l'Ecole (le centre RAPSODEE CNRS UMR 5302), mais aussi de l'option " Génie Pharmaceutique " pour la formation sous statut étudiant. Des conventions ont été établies avec des facultés de pharmacie pour la formation de pharmacien-ingénieur afin d'obtenir un double diplôme. La filière apprentissage permet de compléter cette offre en l'étendant aux services connexes (par exemple, fournisseurs de dispositifs médicaux ou pharmaceutiques, d'équipements de mesure, sous-traitants, etc.) dont les besoins sont et resteront très importants.
  • Industrie Manufacturière Mécanique et Aéronautique (SIMMA). Le choix de ce secteur est fondé en partie sur sa position dominante sur le marché de l'emploi régional : Aerospace Valley en région Midi-Pyrénées a été labélisé pôle de compétitivité mondial. Mines Albi dispose d'une reconnaissance de l'industrie aéronautique, notamment dans le domaine des outillages et des matériaux, puisque l'un de ses centres de recherche (ICA-Albi) répond à de nombreux appels d'offre pour ce secteur. Le centre de recherche en Génie Industriel (GI) est, lui aussi, un acteur reconnu de ce secteur. La filière apprentissage permet  non seulement d'alimenter une partie des besoins en ingénieurs de l'industrie aéronautique mais aussi les besoins des autres industries manufacturières.
  • Systemes ENergétiques et Matériaux pour le Bâtiment et l'Aménagement durables (SENMBA).
    Les compétences de Mines Albi dans le domaine de l'énergie sont elles aussi reconnues grâce aux activités de l'un de ses centres de recherche (Rapsodee CNRS UMR 5302) et à une option d'enseignement " Génie Énergétique ". Le développement de formations dans le secteur du bâtiment en constitue un prolongement direct. La filière apprentissage permet de former des ingénieurs dans ce secteur en plein essor (bâtiments HQE, éco-construction, isolation thermique, etc.).