Imprimer

La formation par et pour la recherche

-A +A

La recherche à Mines Albi est à la fois un parcours de formation pour les futurs masters recherche et docteurs, et une des missions fondamentales de l’Ecole.


La formation par la recherche

L’École accueille et forme des étudiants en master recherche dans des domaines sciences, technologies et santé ainsi que sciences sociales et humaines.

Elle est habilitée à co-délivrer le doctorat pour les deux écoles doctorales toulousaines EDSYS et MEGEP. Pendant trois ans, les doctorants effectuent leurs recherches en s’appuyant sur l’encadrement des enseignants-chercheurs, dont 33 sont Habilités à Diriger des Recherches (HDR), une assistance d’ingénieurs et de techniciens, des moyens et des équipements de haute technologie. Ils s’inscrivent et soutiennent dans l’établissement. L’École les accompagne aussi pour leur formation générale.

Tous les doctorants de l’École, au nombre d’environ 80, sont rémunérés : allocations de l’établissement ou du PRES-IDEX Université de Toulouse, contrats CIFRE, contrats Armines de formation par la recherche, allocations de thèse CNRS, bourses internationales…

L’École accueille aussi des post-doctorants pour des durées allant de 6 à 18 mois pour approfondir leur formation par la recherche.


La formation pour la recherche

La recherche de l’École s’appuie sur ses personnels et sur les doctorants qui contribuent à la réalisation de multiples contrats de recherche. L’École réalise chaque année près de 5 M€ de recherches contractuelles.

Chaque année, environ un quart des docteurs optent pour un premier métier de R&D dans le secteur public, et à peu près autant dans le secteur privé. Le taux global de placement des docteurs de Mines Albi atteint 97 % un an après leur diplôme.

Durant leur séjour à l’École, les doctorants participent aux journées industrie de leurs Écoles doctorales, aux « Doctoriales » de l’Université de Toulouse et au parcours recherche. Lors de ce parcours qui s’étend sur 3 semestres, un doctorant et son encadrant suivent un groupe d’élèves ingénieurs : en trois étapes, les élèves analysent le système « thèse », passent en revue les possibilités de valorisation du travail doctoral, et présentent un poster de type congrès scientifique sur les travaux du doctorant.

La connaissance des acteurs de la recherche partenariale, la compréhension de la démarche recherche, la compréhension de la nature des résultats et de leurs modalités d’exploitation sont les premiers attendus du parcours recherche pour les deux parties.