Imprimer

Egalité des chances

-A +A

À Mines Albi, l’égalité des chances est une réalité qui s’apprécie à tous les niveaux. Donner sa chance à chacun d’intégrer une grande école d’ingénieur, quel que soit son parcours, son sexe ou son origine sociale et faire découvrir la culture scientifique, sont une volonté quotidienne.


L’accès aux études supérieures pour tous

La formation sous statut étudiant compte près de 40 % de femmes

Mines Albi contribue à favoriser la mixité et l’égalité hommes / femmes en intégrant tous les ans près de 40 % de filles dans sa formation d’ingénieurs. L’École ouvre également ses portes aux élèves issus de milieux modestes : près de 45 % des élèves ingénieurs de Mines Albi bénéficient d’une bourse.

Au delà de ces chiffres, Mines Albi a diversifié les profils de ses diplômés. L’École a pour cela mis en place en 2008 une formation par apprentissage, réservée aux titulaires d’un BTS, d’un DUT ou d’une licence, et délivre exactement le même diplôme qu’en formation sous statut étudiant, accessible après 2 ans de classe préparatoire. Elle propose également des formations continues pour permettre à des salariés de monter en compétences et d’accéder au statut d’ingénieur.


Têtes de cordée du dispositif « Cordées de la réussite »

L’École des Mines d’Albi, avec le soutien du Rectorat et de la Préfecture du Tarn, s’est engagée à promouvoir l’égalité des chances dans l’accès aux études supérieures, à travers le dispositif national « Cordées de la réussite ». Il concerne des élèves issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville, choisis pour leurs bons résultats et leur motivation à intégrer le dispositif.

En savoir plus sur les Cordées de la réussite à Mines Albi


La diffusion de la culture scientifique

Promouvoir l’égalité des chances dans l’accès aux études supérieures passe également par la diffusion de la culture scientifique. Chaque année, la Fête de la Science fait découvrir aux collégiens et lycéens les sciences grâce à des visites de laboratoires et des ateliers. La Main à la pâte contribue également à donner envie aux enfants de se tourner vers la science. Les élèves de cette association du BDE se rendent dans les écoles primaires tarnaises pour initier les enfants aux sciences et à la technologie au travers d’expériences ludiques.