Imprimer

Contractualiser une recherche

-A +A

Chaque année, les centres de l’École des Mines travaillent sur une centaine de contrats, dont 41 % avec des partenaires privés, pour un montant annuel d’environ 5 millions d’euros.

Une relation étroite avec les entreprises

Même si la relation étroite avec les milieux économiques ou sociétaux, aussi bien pour l'enseignement que pour la recherche, est la caractéristique principale des Écoles des Mines, les problèmes rencontrés par les entreprises avec lesquelles nous travaillons sont aussi à l'origine de recherches académiques riches et originales. Ces deux aspects, recherche finalisée et recherche académique, loin de s'opposer, se complètent et sont présents dans toutes les unités de recherche de l'École.


Armines

La convention ARMINES-EMAC, en date de 2007 et renouvelée en 2013, est issue de la loi du 18 avril 2006 qui donne la possibilité à des établissements publics d'enseignement supérieur ou de recherche de confier leur activité de recherche contractuelle à des structures privées qualifiées. Cette convention a fait l’objet d’un avis favorable de la commission d’examen instituée par décret. Pour ce qui concerne les Écoles des Mines et ARMINES, la procédure d'accréditation du dispositif prévu par la loi a été menée à son terme par l’approbation ministérielle (MEIE).

Armines assiste le montage des projets européens, industriels et ANR (Agence National de la Recherche), conseille en matière juridique, gère les ressources humaines complémentaires nécessitées par l’activité partenariale ainsi que la valorisation des résultats de la recherche résultant des contrats ou qui lui est confiée par l’École. 

La contractualisation via Armines :

  • est aisée pour les entreprises
  • s’appuie sur des contrats-cadres ou des accords de consortium si nécessaire
  • prévoit un partage de la propriété intellectuelle en fonction du cœur de métier de chaque partenaire

La confidentialité des échanges d’informations est garantie par contrat.

Lorsque le comptable public est nécessaire, comme pour certains contrats des collectivités territoriales, l’établissement public est directement le gestionnaire des contrats.


Domaines de compétence

Ce sont principalement ceux des créneaux d’excellence de l’École, mais les 3 centres de recherche RAPSODEE, ICA et Génie Industriel offrent une large palette de compétences pour développer les projets de collaboration.

L’École est fortement impliquée dans les pôles de compétitivité Aerospace Valley, Cancer Bio Santé, Agri Sud-Ouest Innovation, Derbi et Viaméca.

Dans ses laboratoires, ses halles pilotes, et notamment sur ses trois plateformes, elle accueille des recherches de niveau TRL plus élevé (3 à 5).


Votre contact École : 

La Direction Recherche 

Écrire un mail 

Contacter par téléphone au 05 63 49 30 00