Imprimer

Conférence de Jacques Fages

-A +A

« Les fluides supercritiques, curiosité de laboratoire ou réalité industrielle et commerciale ? »

Conférence du 10 septembre 2013

 Les fluides supercritiques correspondent à un état étonnant de la matière, entre état liquide et état gazeux : pour simplifier, ils sont denses comme des liquides mais aussi peu visqueux que des gaz ce qui leur confère des propriétés que l'on peut faire varier aisément dans de grandes proportions. Une curiosité qui n’est pas sans intérêt : ces fluides ont des propriétés de solubilité remarquables pour l’extraction des parfums, la décaféination du café et du thé, la mise au point de carburants de nouvelles générations ou de principes actifs pharmaceutiques…

« Les fluides supercritiques, en particulier le dioxyde de carbone et l'eau, ont de nombreuses applications concrètes, pourtant ils restent inconnus de la plupart des gens. Il ne s’agit pas de donner un cours accéléré en une soirée, mais de donner des éléments de compréhension, d’éveiller et d’attirer la curiosité du public. On peut comprendre de nombreux principes scientifiques sans être chercheur, physicien, mathématicien ou biologiste. Chacun peut s’intéresser à la science, comprendre comment elle progresse, comment elle interagit avec notre vie de tous les jours, explique le professeur Jacques Fages. L’objectif de cette conférence est de transmettre une part du savoir présent dans les laboratoires de recherche, de faire un travail de transmission et de vulgarisation, au sens noble du terme. »

Voir la conférence


Jacques Fages, Professeur au Centre Rapsodee CNRS/Mines Albi