Imprimer

CHUANYAO CHU

-A +A

Un double cursus avec l'Université de Nanjing

« Après une licence à l’Université de sciences et technologie de Nanjing, j’ai été sélectionné pour un master en génie mécanique, proposé par mon établissement et Mines Albi sous forme d’un double cursus de trois ans et demi.

Mes premiers pas en France n’ont pas été faciles. J’avais suivi une session intensive en langue française pendant un trimestre mais ce n’était pas suffisant. Heureusement, mes camarades m’ont beaucoup aidé à mes débuts, et j’ai pu améliorer progressivement mon français. Mon professeur référent m’a aussi soutenu, notamment pour choisir des cours et des stages adaptés. L’ambiance à Mines Albi est très bonne. On se sent entouré sur le campus. Des repas de promotions sont organisés chaque mois. La présence de nombreux étudiants étrangers permet aussi de multiplier les rencontres.

J’avais déjà un bon niveau dans le domaine de la mécanique. J’ai pu l’approfondir et aller plus loin dans l’étude des matériaux grâce à la formation dispensée à Albi. Mais j’ai surtout découvert un mode d’enseignement très différent de celui des universités chinoises, plus proche de la vie professionnelle. Il y a beaucoup de travaux pratiques, de contacts avec l’industrie. En deux ans, j’aurais passé 9 mois en entreprise, alors que les stages ne sont pas obligatoires dans mon établissement d’origine. C’est un atout majeur pour moi qui souhaite intégrer après mon diplôme une grande entreprise française implantée en Chine, comme Peugeot, Renault ou EDF».