Imprimer

Trois centres de recherche pour inventer, se former, collaborer, innover

-A +A

Les trois centres de recherche de l’École sont les lieux où s’effectue la recherche scientifique et technologique. Ils sont dirigés par un directeur de centre, assisté d’une équipe d’enseignants-chercheurs, de post-doctorants, de doctorants, d’ingénieurs, de techniciens et d’administratifs.


RAPSODEE (Recherche d’Albi en génie des Procédés des Solides Divisés, de l’Énergie et de l’Environnement), Unité Mixte de Recherche 5302 avec le CNRS, dirigée par le professeur Ange Nzihou compte 108 personnes.

La problématique du centre est celle des procédés de traitement des solides finement divisés :

  • Génération des poudres et autres solides divisés
  • Mise en forme des poudres
  • Valorisation énergétique et environnementale des résidus

RAPSODEE est partie prenante du laboratoire d’excellence SOLSTICE et de l’équipement d’excellence GENEPI.


L’Institut Clément Ader Albi (ICA Albi) (UMR CNRS 5312) fait partie de l’Institut Clément Ader (ICA), Formation laboratoire en tutelle partagée entre l’INSA, l’ISAE, l’Université Paul Sabatier et l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux. L’ICA Albi compte 70 personnes et est dirigé par le professeur Thierry Cutard.

Les personnels de l’École participent à 3 des 4 groupes de recherche :

  • Matériaux et Structures Composites (MSC)
  • Surfaces, Usinage, Matériaux, Outillages (SUMO)
  • Mesure, Identification, Contrôle, Surveillance (MICS)

La problématique du centre est d’optimiser les outillages ou les procédés de mise en forme des matériaux (métaux, composites, polymères, verres…) ainsi que d’étudier les relations entre microstructure, procédé et comportement, en particulier pour les secteurs de l’aéronautique et du spatial. L’ICA participe à l’IRT Saint-Exupéry, localisé à Toulouse.


Le centre de Génie Industriel , dirigé par le professeur Michel Aldanondo comprend 30 personnes.

Le but de sa recherche est de proposer des approches, modèles, méthodes et outils pour aider la conception et l’exploitation des processus et des projets créateurs de valeur. Il est organisé en deux axe :

  • Organisation Risque Connaissance en Conception » (ORKID)
  • Interopérabilité des Organisations (IO)