Imprimer

22 étudiants de la Mississipi State University (MSU) à Mines Albi

-A +A

Du 24 mai au 8 juin, l'Ecole des Mines d'Albi accueille, pour la 3e année consécutive, 22 étudiants de la Mississipi State University (MSU) de Starkville.

C’est dans le cadre du protocole d’entente (Memorandum of understanding) visant à développer les relations entre établissements de l’enseignement supérieur au niveau international que pendant deux semaines, un groupe de jeunes américains âgés de 19 à 23 ans séjournera à Albi.

Ces étudiants alterneront cours, excursions et autres activités culturelles et sportives en compagnie de leurs binômes français, élèves-ingénieurs de Mines Albi. A travers le programme « Summer in France », ils sont en contact depuis deux mois via internet et ont ainsi déjà pu se « rencontrer » et anticiper la mise en place de projets communs.

Les excursions pendant les week-ends sont organisées et accompagnées par des étudiantes en BTS Tourisme du Lycée Toulouse-Lautrec à Albi, grâce à un nouveau partenariat entre Mines Albi et le lycée Toulouse-Lautrec. Il y a ainsi une dynamique locale qui se lie avec l’international dont peuvent profiter des jeunes en formation à Albi.

La responsable des étudiants américains, Galyna Melnychuk coopère étroitement avec Isabella Dufour-Baumgartner, chargée des Relations Internationales Amérique du Nord et Europe de l’Ecole des Mines d’Albi. « C’est la découverte mutuelle entre étudiants qui veulent échanger et qui finissent par nouer des amitiés et développent une vision du monde plus ouverte et plus tolérante » déclare Isabella Dufour-Baumgartner.

Le groupe des jeunes américains partagera la vie étudiante du campus albigeois et découvrira la région avec les étudiants de Mines Albi. Au programme entre autres : Conques, le Pont de Millau, les caves de Roquefort et les vignobles Gaillacois, sans oublier l’un des plus beaux villages de France Cordes-sur-Ciel... Le programme culturel et sportif avec une sortie canoë, permettra aux jeunes Américains de s’imprégner totalement du savoir-vivre à la française.

Les étudiants américains poursuivront leur séjour à Toulouse et passeront quelques jours à Paris, puis à Londres avant de rentrer chez eux.

Cette « Summer School » devrait se répéter l’année prochaine et ainsi permettre à d’autres étudiants de pouvoir échanger et découvrir leurs cultures respectives.